Business

Travailler en intérim : quels sont les avantages et inconvénients

En France comme d’ailleurs dans toute l’Europe, les entreprises font de plus en plus appel à des travailleurs temporaires. Cette forme de travail qui peut déboucher sur un contrat de travail à durée indéterminée a de nombreux avantages. Elle possède cependant bien sûr quelques inconvénients. Si vous avez envie de vous lancer dans cette aventure de travail à temps partiel, voici ce que vous devez savoir.

Le travail intérimaire, un travail à deux employeurs

Le travail intérimaire suppose qu’un poste vacant est exercé par une personne autre que le titulaire pendant une période déterminée. Il faut savoir que le travailleur temporaire est un salarié qui a deux employeurs. Celui de droit et un autre de fait.

Son employeur de droit est l’entreprise de prestation de service qui l’embauche, le gère et le rémunère. L’entreprise qui l’utilise quant à elle pour une mission temporaire est son employeur de fait.

Les avantages du travail en intérim

L’avantage du travail intérimaire est qu’il est financièrement profitable. En effet, à la fin de la mission de travail, l’intérimaire touche une prime de fin de contrat équivalent à 10 % de son salaire brut. Aussi, ce type de travail est la meilleure manière d’acquérir de nouvelles compétences et savoir-faire. Ceci parce que l’intérimaire est appelé à travailler dans différents environnements de travail, et le plus souvent à des postes variés.

C’est un très bon moyen de diversifier ses expériences professionnelles. C’est aussi un moyen de développer sa capacité d’adaptation à différentes situations. Certaines catégories de personnes en ont besoin pour étoffer et approfondir leur CV avant de se trouver un emploi plus stable. Un autre point essentiel qui est à l’avantage de l’intérimaire, c’est qu’il n’est pas obligé de chercher du travail. L’agence intérimaire, qui est son employeur de droit se charge de le faire à sa place.

Les inconvénients du travail en intérim

Le travail temporaire n’a pas que des avantages. Comme limite, tout d’abord, le travailleur en intérim est le plus souvent moins qualifié pour la tâche qu’on lui confie qu’un travailleur à plein temps. Lorsqu’il est mis à la disposition d’une entreprise, il n’est pas tout le temps formé au même titre que les employés titulaires de postes. Par exemple, si le travail auquel le travailleur intérimaire est associé est dangereux, il est plus exposé à des accidents.

Le plus gros problème auquel fait face l’intérimaire est bien sûr l’incertitude sur son activité. Les entreprises utilisatrices peuvent en fait mettre fin à n’importe quel moment au contrat de mission du travailleur. Aussi, quel que soit l’emploi saisonnier qu’il mène ou son statut, la durée maximale de son contrat est de 18 mois. Sa situation de travail est donc précaire et ses revenus irréguliers.

Cette irrégularité des revenus est aussi un facteur qui pénalise l’intérimaire lorsqu’il veut effectuer des emprunts auprès des banques. Les demandes de crédits personnels sont donc refusées à ce genre de travailleur, les banques ne voulant prendre aucun risque.

Il est alors important de bien mesurer les avantages et les inconvénients de ce métier avant de vous y lancer.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:Business

0 %