Immobilier

Les clés pour réussir votre investissement locatif !

Depuis longtemps, l’investissement dans l’immobilier est considéré comme l’un des moyens les plus rentables pour se faire une richesse. Quelles que soient vos raisons : acheter le terrain, développer son potentiel agricole, y construire des logements que vous pouvez louer, ou bien les améliorer pour les locataires afin de générer un loyer plus élevé. Ce sont des moyens courants pour réussir dans l’investissement immobilier.
Mais si vous êtes nouveau sur le terrain et ne savez pas par où commencer, ni comment tirer le meilleur de votre investissement, on va tenter de vous éclairer un peu.

Etablir votre recherche d’investissement locatif

Tout d’abord, vous devez commencer votre quête de propriété par vous-même bien avant de faire appel à un professionnel ; puisqu’un agent peut vous pousser à acheter une propriété sans même avoir chercher celle qui vous convient le mieux !
Cette recherche peut vous aider à mettre le doigt sur plusieurs caractéristiques principales que vous désirez pour votre propriété, telles que la localisation, le type, et les équipements. Une fois que vous avez précisé tout cela, vous pourrez enfin contacter un agent immobilier pour plus d’informations et de renseignements.
En ce qui concerne la localisation de votre investissement immobilier, vos options disponibles dépendent de si vous avez l’intention de gérer la propriété vous-même, ou bien d’embaucher quelqu’un pour le faire ; si vous avez l’intention de la gérer vous-même, donc vous il vous est préférable de chercher près de chez vous, sinon si vous comptez recruter une société de gestion immobilière, la distance n’est donc pas vraiment un problème.

Les clés pour réussir votre investissement locatif

On va ci-dessous jeter un coup d’œil sur quelques facteurs que vous devez à tout prix considérer si vous désirez vraiment avoir un investissement rentable.

Le quartier

Le choix du quartier détermine considérablement le genre de locataires que vous pouvez attirer ; par exemple, si vous établissez votre investissement près d’une université, les chances sont que la majorité de vos locataires serait constituée d’étudiants universitaires, qui, eux, vont déserter votre propriété quand c’est l’heure des vacances. Donc réfléchissez bien à quel genre de quartier vous voulez établir votre propriété, ses proximités, ses alentours, etc.

Les impôts fonciers

Vos impôts fonciers peuvent varier largement par rapport à la localisation que vous aurez choisie ; vous devrez être conscient de combien cela peut vous coûter. Il est aussi important de noter que des impôts fonciers élevés ne sont pas toujours une mauvaise chose ; dans un bon quartier qui attire des locataires à long terme, par exemple. Par contre, il existe des endroits qui ne sont même pas attrayants, mais qui ont quand même des impôts fonciers élevés. De plus, faites en sorte de vous renseigner sur la possibilité qu’il y’ait des augmentations d’impôts fonciers dans le futur proche : une ville qui fait face à des difficultés financières peut faire augmenter les impôts bien au-delà de ce qu’un propriétaire peut raisonnablement facturer en loyer.

Les écoles

Il faut prendre en compte la qualité des écoles à proximité si vous comptez investir dans des maisons de taille familiale. Même si vous serez plus préoccupé par le montant mensuel que vous allez générer ; la valeur générale de votre propriété rentre en compte si un jour, vous décidez de la vendre, s’il n’existe pas de bonnes écoles à proximité de votre propriété, cela peut affecter sa valeur.

Le taux de crime

Il est évident que personne ne voudrait vivre dans des quartiers avec une activité criminelle. Vous pouvez trouver des statistiques précises chez la police locale ou la bibliothèque publique du dit quartier. N’oubliez pas de noter si l’activité criminelle est à la hausse ou à la baisse.

D’autres facteurs à considérer

Les quartiers, écoles, taux de crimes etc. ne sont pas les seuls facteurs à considérer mais aussi :

  • le marché de l’emploi : les lieux offrant des possibilités d’emploi en croissance sont plus attrayants pour les locataires ;
  • les agréments : cherchez dans le quartier s’il y’a des parcs, des restaurants, des cinémas, etc. qui peuvent attirer les locataires ;
  • le développement futur : le service d’urbanisme municipal peut vous fournir les informations nécessaires ;
  • nombres de places vacantes : un taux de vacation élevé vous obligerait de baisser vos tarifs.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:Immobilier

0 %