Immobilier

Comment calculer facilement la superficie d’un appartement ?

Il arrive des situations qui nécessitent de connaître la surface habitable dont on dispose dans son habitation. Généralement, c’est dans le cas d’une location, d’une vente ou d’un achat d’appartement ou d’une maison. Un des moyens permettant d’y parvenir est le calcul de la surface loi Carrez.

L’utilité du calcul de surface loi Carrez et les superficies concernées

Le principal rôle de ce calcul est de définir la superficie habitable et privative d’un logement dans une copropriété que cette dernière soit verticale ou horizontale. Pour effectuer l’évaluation de la surface par la loi Carrez, il faut tenir compte de l’espace clos et couvert utile à usage privatif. Une fois la surface déterminée, elle est annexée à la promesse ainsi qu’à l’acte de vente.

Gardez en tête que la loi Carrez définit la superficie réellement privative d’un logement. Certains éléments ne sont donc pas à prendre en compte. Il s’agit notamment des murs et des cloisons, des marches et des cages d’escalier, des embrasures de portes et de fenêtres ainsi que les gaines. Bien entendu, les balcons et les terrasses ainsi que les annexes telles que la cave ou le garage ne sont pas non plus à prendre en compte.

Un diagnostic Carrez obligatoire

Pour tout projet de vente d’un logement, il est inévitable et obligatoire de procéder au calcul de la surface habitable. Cela s’explique par le fait que pour certaines opérations, il est nécessaire d’avoir un mesurage précis de la surface. Une fois le calcul de la surface de votre bien immobilier fait, penchez-vous sur le prix au m² appliqué dans votre commune pour déterminer le prix de vente.

Très simple à effectuer, vous pouvez aisément déterminer la surface loi Carrez vous-même. Pour le métrage, mesurez les pièces une par une en commençant par l’intérieur des murs et des cloisons. À titre d’exemple, pour ceux qui ont une pièce de 4 m × 4 m, la superficie à comptabiliser est de 16 m².

Toutefois, il vous faudra faire attention lors du calcul de la surface loi Carrez. Sa détermination lorsqu’il s’agit des toits mansardés, des vérandas démontables ainsi que des placards est un véritable casse-tête. Une seule erreur dans le calcul et votre responsabilité est engagée. Pour ne prendre aucun risque, il faut faire preuve de prudence et faire appel aux services d’un diagnostiqueur certifié.

Avec un diagnostiqueur certifié, vous êtes sûr d’avoir annexé la bonne information à la promesse de vente de votre logement. Précisons que la loi Carrez n’est pas obligatoire lorsqu’il s’agit d’une maison. En outre, elle ne concerne que la superficie privative et non celle habitable.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %