Christophe Goffette n’est plus rédac’ chef de Fluide Glacial !

DENOUEMENT, 18 février

On croyait que le licenciement d’Eric Deup sonnait le dénouement des derniers mois agités à Fluide Glacial. Depuis juin dernier, la direction et le nouveau rédacteur en chef Christophe Goffette s’étaient mis à dos une partie de la rédaction en ayant recours à des méthodes managériales autoritaires (voir épisodes précédents).

Pourtant, Fluide nous réservait encore une surprise. Une dizaine de jours après avoir viré Deup pour ne pas avoir respecté la ligne éditoriale de Christophe Goffette, le PDG Louis Delas aurait annoncé cette semaine à une délégation d’auteurs que le Christophe Goffette en question était désormais écarté. Goffette reste salarié du groupe mais n’assumera plus ses responsabilités à la tête du mensuel.

Après neuf mois de conflit larvé entre les auteurs et le rédacteur en chef, le licenciement d’Eric Deup, la fronde de certains de ses collègues et une campagne de désabonnement d’une partie des lecteurs agacés, Louis Delas a finalement pris une décision inattendue. Trop tardive au vu des dégâts causés ; absurde, assurément, tant elle révèle une stratégie éditoriale qui semble s’improviser au jour le jour, et se contredire d’une semaine à l’autre.

Que reste-il aujourd’hui, à Fluide Glacial ? Une ambiance exécrable, un déficit d’image énorme, des auteurs avertis par le licenciement d’un des leurs qu’il faudra marcher au pas… Le magazine risque décidément d’avoir bien du mal à reconquérir le public et retrouver un lustre qui s’est bien terni depuis quelques années. Lire la suite