Loups-Garous Boogie, de Estocafich – éd. Misma

Loups-Garous-Boogie Estocafich misma couvertureLe Loulou Bar, c’est le bar trop tendance chez les farouches loups-garous, qui se pressent pour aller y faire la fête chaque soir de pleine lune. Il faut dire que là-bas, les filles, elles, ne sont pas farouches : quand elles voient débarquer les lycanthropes, elles peinent à se tenir, trop excitées par la testostérone de ces bestioles viriles. Tant pis si le quartier est pourri, et s’il faut toujours contourner les videurs agressifs, très pointilleux avec les loups-garous. Le jeu en vaut la chandelle.

Alors les deux compères, pelage brun et pelage blond, s’acharnent. Enfin, surtout pelage brun, toujours partant pour croquer du décolleté plongeant. Pelage blond lui, introverti et réservé, perd vite ses moyens face à une donzelle en chaleur… Avec son humour farfelu qui cache, contre toute attente, quelques moments attendrissants, Estocafich suit les deux amis velus dans leurs tribulations nocturnes. Ses perspectives écrasées et ses personnages aux tronches de travers à la Picasso forment un dessin à la fois naïf et nerveux, qui sent bon les années 1990 – surtout dans les histoires en couleurs, qui osent des roses et des jaunes très Beverly Hills. Entre la concurrence avec les vampires, l’éreintante jalousie des hommes ou la rivalité de Jack Nicholson (si, si !), le quotidien – ou plutôt le noctidien – des loups-garous du Loulou Bar n’a rien d’une sinécure. Il était temps qu’un auteur de talent se penche sur cette question primordiale.

Loups Garous Boogie Estocafich MismaLoups Garous Boogie Estocafich MismaLoups Garous Boogie Estocafich Misma

Septembre 2012, 80 pages, 14 euros.

 

☛ POURSUIVRE AVEC > Notre article sur la revue Dopututto, qui publie habituellement les aventures des loups-garous boogie : cliquer ici.

Dopututto Max, numéro 2 – éd. Misma

Dopututto Max numero 2 MismaLa revue des talentueuses éditions Misma fait son retour. Des gags onomatopesques d’Ed pour les fans de monstres geek au journal berlinois de Sandrine Martin, Dopututto balaie un spectre très large, en noir et blanc ou en couleurs. Ca commence avec de la mythologie dépoussiérée : Claude Cadi s’amuse avec un road-trip dans lequel Zeus, le plus pervers des dieux, essaie de rattraper sa chérie en fuite. Elle va croiser deux demoiselles en Cadillac, bien décidées à entrer en contact avec la population locale.

La mythologie, Anne Simon connaît bien. L’auteur de la palpitante Geste d’Aglaé la déforme pour mieux raconter, avec justesse, l’ambiguïté des sentiments humains. Mythes modernes, les super-héros s’invitent aussi dans ce numéro. Singeon et Ronald Grandpey s’amusent avec les codes du genre, tandis que l’Italien Alessandro Tota raconte l’apparition de Superman au début des années 1930. Quant à El Don Guillermo, il nous concocte une enquête aussi foireuse qu’espiègle dans le milieu de l’aérobic et de la télé, menée par Salami, la présentatrice qui finit toujours par montrer ses seins.

Tout le monde semble d’ailleurs venu ici pour s’amuser, tant même les récits plus axés sur l’autofiction jouent sur une ironie bienvenue (Sandrine Martin). L’esthétique vaporeuse et inquiétante d’Amandine Meyer fait écho à la douceur candide des collages de Christelle Enault, les deux se retrouvant dans leur vision biaisée de l’enfance, qui voit la noirceur prendre le dessus sur l’innocence. De la même manière, les magnifiques dessins d’Amandine Ciosi recèlent immanquablement une pointe de bizarre qui les rend presque angoissants. Bref, un numéro réussi, au sommaire riche et turbulent, dont la vidéo de présentation devrait achever de vous convaincre :

Avec : Ed, Claude Cadi, Sandrine Martin, Singeon, Alessandro Tota, Amandine Meyer, Anne Simon, Christelle Enault, El Don Guillermo, Ronald, Delphine Panique, Takayo Akiyama, Amandine Ciosi, Marion Puech, Estocafich.

Mars 2012, 128 pages, 10 euros.

POURSUIVRE AVEC :
> Notre article sur La Geste d’Aglé, d’Anne Simon.
> Notre article sur Fratelli, d’Alessandro Tota.
> Notre article sur Pourquoi il faut penser à nettoyer son aquarium d’Amandine Ciosi.