Le Chercheur fantôme, de Robin Cousin – éd. Flblb

Le Chercheur fantome Robin Cousin Flblb Les MachinesUn huis clos, une organisation mystérieuse qui semble jouer avec les scientifiques comme avec des rats de laboratoire, un occupant que personne n’a jamais vu, une machine qui prédit l’avenir et des cadavres qui commencent à s’amonceler… Avec beaucoup d’adresse, Robin Cousin confectionne une sorte de thriller savant, tout en conservant un ton léger – quelque part entre les Dix petits nègres et un jeu de pistes dont on ne connaîtrait pas toutes les règles. Au cœur d’une impénétrable Fondation qui leur donne des crédits illimités pour mener à bien leurs recherches, trois scientifiques remarquent soudain que le bâtiment qui les abrite cache un confrère fantomatique, dont le travail remettrait en cause l’ensemble des mathématiques modernes. En même temps, on comprend que leur temps est compté, et que les expériences de ces chercheurs coupés du monde vont bientôt s’achever, comme une mauvaise émission de téléréalité, dans la brutalité et le chaos.

Le Chercheur fantome Robin Cousin page 30 flblbL’intrigue est bâtie autour d’un problème de mathématiques “de complexité algorithmique”, le “Graal en informatique théorique” qui se résume par cette équation : P=NP. Ne vous inquiétez pas, inutile d’avoir Bac +7 pour comprendre l’album (ni même de savoir poser une soustraction). Si faire d’un satané problème de maths le ressort d’un scénario s’avère épineux (voire malsain, quand on y pense), Robin Cousin, lui, a trouvé le parfait équilibre pour rester passionnant de bout en bout. Il maîtrise suffisamment son sujet pour parvenir à teinter son récit d’explications scientifiques toujours claires, qui rendent son Chercheur fantôme excitant, ravivant en nous cette flamme de la découverte née lorsqu’on lisait les vieux Jules Verne avec nos yeux d’enfant. Son dessin basique joue sur cette fausse naïveté : de loin, on dirait que Robin Cousin joue aux Playmobil, alors qu’en fait, son histoire, érudite, repose sur une tension croissante et un suspense écrasant. Ludique, intrigant et atypique : l’une des belles surprises de cette année.

Mai 2013, 128 pages, 18 euros.

 

LIRE UN EXTRAIT > du Chercheur fantôme : cliquer ici.

Partager l'article :
  • Print
  • PDF
  • email
  • Add to favorites
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Scoopeo
  • Wikio FR

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>